Commerces & Centre-ville   09/10/2017   Julie   5 min   Accueil blog

Comment (re)créer de la proximité avec sa clientèle ?

Délaissé pendant quelques temps au profit des grandes chaines, le commerce de proximité connait aujourd’hui un nouveau souffle !

En effet, il est aujourd’hui fréquenté par plus de 62% des français, soit une augmentation de dix points entre 2009 et 2014 (2016, IFLS). Ce retour au commerce de proximité peut s’expliquer par plusieurs facteurs.

Parmi ces facteurs, on retrouve tout d’abord l’évolution de la population. En effet, la part de la population vieillissante augmente. Or, les consommateurs appartenant à cette catégorie vont davantage se tourner vers des commerces proches et dans lesquels ils peuvent avoir leurs habitudes. A cela se rajoute l’essor des millennials (tranche de population née entre les années 1980 et 2000), une génération plus volatile et qui préfère d’autres formes de consommation que les grandes surfaces impersonnelles. Pour cette catégorie, plus disposée à mettre de l’affectif dans le processus d’achat, la relation personnalisée avec ses commerçants sera un facteur plus important.

Ensuite, on remarque une importante prise de conscience des enjeux écologiques liés au commerce parmi les consommateurs. Enfin, il existe également une volonté profonde recréer du lien social au sien de son lieu de vie et de participer à l’activité économique de son environnement.

Des opportunités à saisir : la proximité 2.0

Face à cette recrudescence de fréquentation, il revient aux commerçants de transformer l’essai et de soigner la relation privilégiée qu’ils peuvent entretenir avec leurs clients. Pour se faire, il est primordial d’être à l’écoute du client et de lui proposer une expérience qui se démarque de celle qu’il pourrait vivre ailleurs.

Tout d’abord, il est important pour le commerçant de savoir où chercher le client aujourd’hui, c’est-à-dire sur Internet !

En effet, le consommateur a aujourd’hui le réflexe d’aller se renseigner en ligne sur les produits ou services qu’il souhaite acheter. 89% des consommateurs déclarent avoir recours à cette pratique – repérer en ligne puis se rendre en magasin – alors que seuls 14% des commerçants de proximité ont à l’esprit l’importance de ce cheminement (2016, Les Echos).

Le commerçant doit donc intégrer cette dimension digitale à sa relation avec le client. Cette présence sur les réseaux sociaux permet aussi de personnaliser la communication auprès de chacun des clients. 67% des consommateurs possédant un smartphone déclarent souhaiter recevoir une communication et des offres personnalisées.

Néanmoins, la présence digitale ne fait pas tout. En effet, il ne faut pas que cet aspect déshumanise  la relation mais qu’il soit au contraire vecteur de proximité et de liens personnalisés. Le digital doit permettre de renseigner et d’informer le client avec le but de proposer une relation personnalisée.  Il s’agit bel et bien d’un véritable échange. Ainsi, les clients doivent avoir la possibilités de faire des retours à leur commerçant.  Ces avis et remarques doivent être entendus par le commerçant afin de servir le développement du commerce. Il peut s’agir de clients qui s’expriment pour contribuer à identifier l’emplacement idéal pour un magasin mais également pour co-construire l’offre qui sera proposée dans son magasin.

Une stratégie digitale efficace alliée à la qualité des produits et/ou services proposés en magasin ainsi que la qualité de la relation humaine entre le commerçant et le client, souvent point fort du commerce de proximité, saura faire la différence dans l’esprit des clients et permettra au commerçant de remporter le pari de la proximité à l’ère digitale.

Et vous, qu’attendez-vous de vos commerces de proximité ?

Copyright 2018 MADEINVOTE | Tous droits réservés - Mentions légales | bonjour@madeinvote.com 
Loading...
ou

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?